Menu icoMenu232White icoCross32White
<
>

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer
Cochlée Bretagne, depuis 1997 ...

Histoire et valeurs

L’association Cochlée Bretagne est née en 1997 à l’initiative des premières personnes implantées adultes et de parents, ainsi que du Dr Delaunay pionnier de l’implantation cochléaire en Bretagne. L’objectif de l’association était de représenter les personnes implantées, faire connaître l'implant cochléaire, l’enjeu majeur était de lever des fonds pour l’implantation des enfants notamment : l'implant n'était pas encore remboursé par l'Assurance Maladie, il y avait des listes d'attente...

Aujourd’hui, l’association représente 550 adhérents dont un peu plus de 50 % d’enfants.  30% habitent en Ille et Vilaine. La croissance du nombre de nos adhérents est rapide depuis 2012 (+15% / an) et dépend principalement de l’activité des centres d’implantations de Rennes, Brest, Nantes et Caen.

Depuis toujours l’activité de l’association est assurée entièrement par des bénévoles.
Le Conseil d’Administration est constitué d’adultes devenus sourds et de parents d’enfants sourds sévères et profonds implantés ou non.

 

Nous voulons rendre Hommage au Dr Joseph Delaunay, qui fut président d'Honneur de Cochlée Bretagne avant de nous quitter prématurément.

Il aura été le premier chirurgien dans l'Ouest à croire en cette nouvelle façon de prendre en charge la surdité profonde et à poser des implants cochléaires, au sein de la Clinique Mutualiste de la Sagesse.

Nous saluons et remercions tous les anciens membres du Conseil d'Administration, ceux  qui ont porté l'association sur les fonds baptismaux en 1997, ceux qui l'ont faite vivre. 

L'Assemblée Générale du 14 avril 2018 a décidé de leur accorder le statut de Membres d'Honneurs de l'association.

Merci à eux !

Le Professeur Benoit Godey lui aura succédé après son départ en retraite. Bien vite rejoint par les chirurgiens des divers autres centres d'implantation de l'ouest.

Nous n'oublions pas les professionnels qui ont accompagné les premières personnes implantées dans notre région et qui sont toujours présents à Rennes : le Dr Franck LEFÈVRE, éminent audioprothésiste, docteur en phonologie, et Mme Géraldine BESCOND, orthophoniste.

Les temps "pionniers" ne sont plus, l'implant cochléaire est maintenant reconnu !

Bien d'autres professionnels compétents et attentifs nous accompagnent désormais. Nous les en remercions.

Quelques évènements marquants des dernières années 

 

 

 

 

 

 

L'association a fêté ses 20 ans en 2017.

Les adhérents, les équipes des centres d'implantation, les fabricants, étaient conviés à un week-end festif à la rentrée de septembre, au Domaine de Trémelin, près de Rennes.

http://principe de la liberté de choix entre une communication bilingue (langue des signes et langue française) et une communication en langue française.Pour la première fois, à l'initiative de Cochlée Bretagne et de l'ADEPEDA 35, alors présidée par Jean-Luc LE GOALLER,

TOUS les interlocuteurs intervenant dans la scolarisation des enfants sourds en Bretagne étaient invités à entendre ce qu'avaient à dire les parents, ce qu'ils voulaient voir mis en place pour leurs enfants à l'école du quartier ou du village,

  • Constat de l'existant, des insuffisances, des manques....
  • Quels moyens déployer pour améliorer l'existant ? 

C'est l'époque de la publication des textes régissant les PASS (Pôles pour l'Accompagnement à la Scolarisation des Jeunes Sourds) basés bien évidemment sur le principe de la liberté de choix entre :

  • une communication bilingue (langue des signes et langue française)
  • et une communication en langue française.

et ce :

  • en établissement où les enfants seraient regroupés
  • ou en classe ordinaire,

en application de la loi de 2005.  Voir ici la circulaire parue au Bulletin Officiel de l'Éducation Nationale du 24 juin 2010.

Aucun PASS n'a vu le jour en Bretagne durant les années suivantes.

Et maintenant, en 2018, doivent se mettre en place les PEJS : "Pôle d'Enseignements pour Jeunes Sourds". Voir ici la circulaire parue au Bulletin Officiel de l'Éducation Nationale.

La concertation a commencé en Ille et Vilaine, autour de la MDPH...

Nos publics

Cochlée Bretagne vient en aide à la fois :

  • aux adultes devenus sourds, après l’acquisition de la parole (D.S.M.E., Devenus Sourds et Malentendants).

 

 

  • aux parents d’enfants sourds ayant fait le choix de l’implantation cochléaire et non de la seule langue LSF
    (choix fait par 95% des parents d’enfants sourds profonds).

 

 

 

Nos objectifs

Notre association se donne pour objectifs :

  • de mener des actions d’information générale concernant l’implant cochléaire
  • d’accueillir et d’accompagner les familles dans les phases de pré-implantation et de post-implantation
  • de confronter et diffuser les expériences et les témoignages
  • de faire connaître les bénéfices de l’implant cochléaire
  • d’aider les enfants implantés et plus généralement les enfants sourds dont les parents ont fait le choix de la communication orale dans leur parcours scolaire
  • de faciliter et d’informer sur les démarches administratives relatives au handicap.
  • d’informer sur les actualités liées à la surdité en général et à l’implantation cochléaire en particulier
  • de communiquer sur la vie de l’association et fédérer la communauté des implantés bretons, et plus largement du Grand Ouest…. Et d’ailleurs. 
  • d’améliorer l’accessibilité en général, et notamment de faire un état des lieux sur les lieux équipés d’une boucle magnétique qui marche !
  • accompagner les efforts d’accessibilité des intervenants et pouvoirs publics dans le cadre de la loi de 2005-102 de février 2005 pour l'Égalité des Droits et des Chances, la Participation et la Citoyenneté des Personnes Handicapées.

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus